ambroisia (ambroisia) wrote,
ambroisia
ambroisia

  • Mood:

Premières gardes

Tablierplomb
Voici un exemple de tablier qu'on doit mettre lorsque le radiologue fait la coro. Existe aussi en rouge et en vert.
(désolée pour les étoiles dégueulasses, gros raté ...)




Cet été aura été l'occasion de faire mes premières gardes à l'hôpital ! (je n'aurai pas le culot d'appeler mon tour en neurovasc de mai une garde ...)

J'ai donc fait une grande garde de neurochir, et une garde en USIC (Unité de Soins Itensifs de Cardiologie, enfin je crois xD). A la base je voulais faire deux grandes gardes de neurochir et 3 gardes en USIC, mais la vie en a décidé autrement (c'est fou tous les évènements qu'on ne peut éviter qui viennent se rajouter à la dernière minute >.>).

Alors alors :

- La grande garde de neurochirurgie : kézako ? en fait c'est une garde de 24h (8h à 8h) où on reçoit tous les appels d'IDF demandant un avis neurochir. Ces appels viennent principalement d'un service hospitalier (urgences le plus souvent) et du SAMU, il y a eu aussi quelques appels de particuliers ... 
Les avis demandés sont plus ou moins urgents. Plusieurs hôpitaux se relaient pour assurer cette grande garde (j'avoue je me souviens plus des autres ^^').
Rôle de l'externe : il répond au téléphone xD en fait on a des renseignements assez précis à demander, on remplit une feuille, on appelle l'interne, on regarde l'imagerie (scanner le plus souvent, IRM parfois), et l'avis est donné ^^
Il y a plusieurs moyens de faire parvenir les images :
    ° soit par télétransmission (c'est la première fois que j'en voyais), méthode préférée des médecins du service car rapide et bonne qualité d'image mais beaucoup d'hôpitaux ne sont pas équipés ...
    ° soit par mail, mais ça prend un peu de temps car il faut photographier les planches et la qualité est pas toujours top (heureusement, la plupart des médecins ont un Iphone/Samsung Galaxy SII/III ^^")
    ° soit par coursier (qui amène directement les images au service). En dernier recours surtout si l'hôpital est loin ...

Alors j'ai écrit que la garde débute à 8h, mais moi on m'avait dit qu'elle commençait à 9h alors je me suis pointée tout naturellement à 9h, j'ai bien fait puisque les médecins sont arrivés à ce moment-là xD 
A peine arrivée on est jeté dans le bain, l'interne a juste le temps de nous briefer (on est deux externes par garde) vite fait avant que les premiers appels n'arrivent.
En fait les appels viennent par vague : on n'a pas arrêté jusqu'à midi, puis petit répit durant la pause déjeuner (où on continue de répondre si jamais il y a des appels), puis grosse vague dans l'après-midi - on était vraiment débordé, d'autant plus qu'à un moment mon co-externe est parti avec le sénior voir une artériographie donc j'étais toute seule à répondre, c'est là que j'ai compris pourquoi il fallait être 2 ...
Heureusement ça s'est calmé dans la soirée. On a eu le droit à un repas libanais offert par le sénior de garde (un pur chirurgien, grande confiance en lui, égocentrique, blagues très second degré - au point qu'au début on ne sait pas trop s'il blague ou pas, exemple : "vous êtes vraiment externes ou c'est juste un job d'été ?" en voyant qu'on n'arrivait pas à répondre à une de ses questions - mais bizarrement aussi très sympa, et très pédagogique que ce soit dans le bureau (où il nous a fait pas mal de rappels) ou au bloc, où il prend le temps de bien expliquer), qui a duré une bonne heure - en tout cas assez longtemps pour qu'un médecin qui avait appelé en début de soirée aie le temps de nous appeler 4 fois pour savoir où on en était ... ça fait plaisir de voir des médecins aussi impliqués, même si du coup on ne savait pas trop quoi lui répondre.
La nuit a été très calme, un seul appel à 3h du matin, puis un autre appel à 7h et demie. Et voilà, la garde était finie.

Au final il y a eu très peu de patients acceptés, les indications neurochir (et encore plus neurochir en urgence) étant en fait assez limitées. Pas mal de prises de tête notamment avec un médecin des urgences d'un hôpital en banlieue, qui voulait absolument faire hospitaliser son patient en grande garde, l'interne a fini par céder en acceptant de donner une consultation et finalement le patient n'est jamais venu ...
Souvenir d'une vieille dame, Alzheimer en fin de vie, avec tétraplégie flasque due à un hématome quelque part au niveau des cervicales (je sais plus trop où),   pour lequel il n'y avait pas d'indication neurochirurgicale en urgence.
Le médecin m'a répondu, lorsque je lui ai dit qu'il faudrait refaire un scanner à J10 : "ah, mais dans 10 jours Mme M. ne sera plus de ce monde !". Ca m'a permis de tempérer le "contrôle à 10j si la patiente est toujours vivante" que l'interne avait écrit sur la feuille de consult' (je suis pas hyper sensible généralement, mais sur le coup ça m'avait un peu ... surprise).
Il y a eu aussi ce  malentendu avec le SAMU, en grande partie de ma faute ... j'en ai encore honte.
J'ai pu aller au bloc pour voir une décompression d'une compression médullaire cervicale, ainsi qu'une dérivation ventriculaire externe. Décidément, j'aime bien le bloc, même si je ne pense pas être chirurgien.

Dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé cette garde, j'aurai bien aimé en refaire une mais bon ...

- l'USIC : c'est le service où sont hospitalisés les personnes ayant eu un infarctus du myocarde +++, une embolie pulmonaire, une OAP etc. 
Rôle de l'externe : il fait l'observ' des entrants,  il accompagne l'interne quand il fait son tour ... et je crois que c'est tout.
Garde encore plus calme que la neurochir, en fait il n'y a eu qu'un patient, mais quel patient : un homme qui souffrait d'un probable angor instable depuis plusieurs mois mais qui n'a jamais consulté, il s'est écroulé sur sa table dans l'après-midi alors qu'il déjeunait avec sa famille ...
A son arrivée il était intubé, ventilé, sous ECMO, avec un début de CIVD.
Sur la coro l'IVA était bien bouchée ... l'angioplastie a duré plus d'une heure. Quand on l'a déplacé, ensuite, de la table de coro sur le brancard son pied droit était complètement blanc, le reste des membres inférieurs bien marbrés. 
Il est parti en réa finalement. L'interne était assez pessimiste sur ses chances de survie. Ca fait un choc, on s'imagine pas pouvoir mourir d'un infarctus à 35 ans.

Le reste de la nuit a été très calme ... enfin il y a eu personne quoi. J'ai rattrapé mon retard de sommeil, du coup.

Petit comparatif de ces deux gardes :

- Accueil : on est attendus, ça fait plaisir. Neuro 1 - 1 Cardio
- Locaux : une petite pièce lugubre pour la neurochir, un grand service lumineux pour la cardio. Neuro 1 - 2 Cardio
- Ambiance : internes et chef très sympas en neurochir, bonne ambiance/ Un seul interne, plutôt sympa mais assez réservé en cardio qui disparaissait tout le temps. Neuro 2 - 2 Cardio
- Bouffe : libanais en neuro, plateau-repas en cardio. Victoire par KO pour la neuro, en plus j'ai pris le plateau de repas sans sel par erreur - et autant le poisson vapeur sans sel ça passe, autant la purée sans sel par contre ...
- Utilité de l'externe : victoire par KO pour la neuro aussi puisque je n'ai rien fait en USIC ... mais bon ça c'est indépendant du servcie.

Un cap de ma vie d'externe est passé ... avant de rentrer vraiment dans la cour des grands ! (enfin, presque.)

Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments