December 21st, 2012

Partiels et blagues (plus ou moins drôles)




Cette semaine on passait nos partiels.

Globalement ... je serai incapable de donner un pronostic. Les modalités avaient changé pour l'une des matières (passage en QCM, merci d'ailleurs aux profs qui n'ont pas pensé à numéroter les questions on sent que vous avez bossé à fond les mecs), pour les autres les questions étaient  O.O
Effet fin du monde ? les profs ont décidé de se lâcher ?

Je pense que j'ai au moins un rattrapage, et ça m'étonnerait pas d'en avoir plus. Pas comme si c'était pas mérité, d'ailleurs, même si je pense que bosser plus n'aurait au final pas changé grand chose.

Enfin ça au moins c'est fait, vais pouvoir me concentrer sur mon pôle maintenant - oui parce qu'on a encore des partiels en janvier, vive ma fac ! et j'avoue qu'ortho/rhumato/maxillo c'est un peu lourd pendant les fêtes ...

Côté stage ça y est l'hôpital a déménagé, il y a du bon et du moins bon dans le nouvel hôpital, c'est un peu dur de s'adapter - on est passé d'un petit hôpital assez chaleureux à un grand hôpital, très fonctionnel mais aussi très austère, assez grand, assez déprimant avec des murs tous gris et blancs ... 
Forcément il y a pas mal de couacs, on sent notamment que les médecins n'ont pas été consultés pour la conception des services - en tout cas ils ont pas consulté les chirurgiens pour la conception du bloc ça c'est sûr, il y a plein de trucs aberrants  ce qui n'aide pas l'équipe médicale et surtout paramédicale à avoir le moral, eux qui ont déjà beaucoup de mal à se faire au changement. 
Tout va plus lentement ici, l'organisation n'est pas encore au point. On devrait quand même y arriver petit à petit, j'espère.

Côté patient, on a eu quelques petites vieilles assez sympas ces derniers jours !

- au bloc : une patiente avec Alzheimer avancé, qui s'est cassé le col du fémur. 
Vous savez les petites vieilles acariâtres, agressives, dont le langage est riches d'insultes disons, fleuries ?
Elle les battait toutes à plates coutures. 
Loin du petit vieux dément recroquevillé au fond de son lit et complètement déconnecté du monde réel, non elle elle était bien éveillée, bien vive - oh déconnectée de la réalité aussi mais dans le genre agité, elle levait les poings quand on s'approchait et n'hésitait pas à frapper le premier malheureux qui la touchait (que ce soit l'interne d'anesthésie, l'IADE, la panseuse, l'anesthésiste, le chir ...), avec une vivacité qu'on ne soupçonne pas chez une dame de 90 ans. Et avec ça elle griffait, elle mordait, elle hurlait et nous insultait, elle arrachait ses perfs/les électrodes/le saturomètre, elle a même jeté sa couverture et son coussin par terre et a escaladé la barrière de son lit (avec sa fracture oui oui), bref un vrai rêve de patiente !
Heureusement la médecine moderne a inventé l'hypnovel ...

Petit aperçu des insultes parce que c'était assez original :
"Salope ! Enflure !" bon ça c'est classique 
"Enfant du diable !" ah ça change
"De toute façon tu n'as pas de père, tu es engendrée par le diable, enfant du démon !" marrant comme le diable revenait souvent dans les insultes ...
"Gestapo !" "Même les Bosch ne faisaient pas ça ! Assassins !" Mmmoui

Enfin voilà c'était dans ce genre là.

- aux urgences : une charmante petite vieille dame, Alzheimer avancé aussi mais qui était l'exact opposé de la patiente ci-dessus, vraiment adorable !
Elle avait chuté dans les escaliers et avait une petite plaie de la tête. Evidemment l'examen a été un peu laborieux, heureusement elle vit avec sa fille qui a assisté à la chute et a pu me confirmer l'absence de signes de gravité, ce que de toute façon on pouvait présumer puisqu'elle avait l'air toute à fait en forme et déambulait dans les couloirs en cherchant un moyen de s'échapper.
 Enfin je réussis tant bien que mal à la faire rentrer dans le box, impossible de la faire asseoir, bah tant pis je regarde sa plaie debout (de toute façon elle m'arrivait au menton ..)
Je suis donc dos à la porte pour éviter qu'elle s'en aille et j'essaie de regarder si il y a besoin de suturer, pas facile avec cette dame qui n'arrête pas de bouger.
Elle me répète qu'il faut qu'elle rentre car une de ses filles l'attend au restaurant. J'acquiesce distraitement en me faisant la réflexion que sa plaie est très superficielle et qu'il n'y aura pas besoin de suturer. 
Elle me prend alors dans ses bras genre je-vais-te-faire-un-calin et me dit "oh, vous êtes vraiment belle, vraiment, vraiment belle !" et là je sens sa main dans mon dos qui cherche la poignée de la porte ... Ah c'est p'tits vieux ! C'est pour ça que je les aime <3
Enfin elle est rentrée chez elle avec juste des consignes de surveillance. Elle aura illuminé ma garde !


Et pour terminer deux blagues entendues au bloc, racontées par ... les infirmiers-anesthésistes, qui sont pires que les chirurgiens ici !
Amateurs de bon goût et d'humour fin passez votre chemin ...

- C'est un petit vieux qui va dans un bordel. Il monte avec une fille dans une chambre, et se déshabille.
La fille jette alors ses vêtements par la fenêtre.
Le vieux s'écrie "Mais qu'est-ce que tu fais ?!" et la fille répond 'je vais te faire tellement grimper aux rideaux que tu vas te sentir rajeunir et tu voudras plus de tes vieux vêtements' 
"Ah, bon ..."
C'est au tour de la fille de se déshabiller. A son tour le vieux jette ses vêtements par la fenêtre.
"Mais qu'est-ce que tu fous ??" s'exclame la fille, et le vieux répond "d'ici à ce que j'arrive à bander, la mode aura changé !"

- Deux internes discutent du tonus de la veille (tonus = soirée d'internes pour les non-initiés, qui se déroulent généralement à l'internat)
"Alors, t'as chopé hier ?" "Ouais je suis rentrée avec un mec, je sais pas du tout qui c'est par contre mais je pense que c'est un ortho ...", "Ah bon ? pourquoi ?", "Bah l'installation a duré 30 minutes, l'acte en lui-même 5 et à la fin c'était le seul à être content !"
_____

IMG_20121219_133856
La fracture de notre charmante vieille dame. Garden III, on lui a mis une prothèse intermédiaire.

IMG_20121217_111008
Un monsieur qui est tombé d'un escabeau et qui a récolté d'une belle fracture du calcanéum

IMG_20121220_103513
Qui a dit qu'en médecine on glandait ? (et encore, il en manque un)