At the end

Et voilà, mercredi dernier fut mon dernier jour dans mon stage ouffissime de pneumologie (car jeudi j'avais partiel, et vendredi commençaient les UE).

Dire que je suis triste de quitter ce stage serait un euphémisme ! C'est vraiment un très très bon stage tant au niveau des connaissances qu'au niveau de l'équipe médicale (bon, sauf quelques-uns ... ou plutôt sauf une. Mais on finit par s'y faire).
Un chef sympa et pédagogue, des PH qui nous apprennent plein de choses, des internes hyper calés qui nous ont vraiment impliqués dans la vie du service ... 

Dire que j'y allais à reculons. J'essaie de me dire que ce sera peut-être pareil pour le prochain, mais hélas, autant le précédent je savais d'avance que c'était un stage très formateur, autant le prochain les gens sont unaniment d'accord pour dire que ce n'est pas le cas.

Une usine à externes. Voilà où je serais embarquée pendant 3 mois. Bouhouhou :'(

Un autre sujet triste : mes partiels ! 
Le problème pour les gens qui sont dans mon pôle, c'est qu'on a deux grosses spés à travailler, or souvent on est assez calé sur la spé de son stage (la pneumo pour moi) et très nul sur l'autre (cardiologie mon amour, oh oui !)

Donc j'étais très nulle ne cardio (mais vraiment très très nulle) et plutôt confiante sur la pneumo. A force de travail et de persévérance j'ai réussi à obtenir un niveau correct en cardio, assez pour valider en tout cas (me disais-je).
Les partiels m'ont cassé sur ces deux points.

Cardio : Péricardite qui se complique d'une tamponnade ... en soi, un sujet pas très dur et plutôt classique, seulement la péricardite tombant assez rarement je ne l'avais pas franchement bien travaillé ... je pense valider mais très très juste.
Pneumo : SAOS (Syndrome d'apnées obstructives du sommeil) et ... Sarcoïdose. 
Alors SAOS pourquoi pas, mon CCA nous avait dit que c'était très à la mode et heureusement j'en avais vu pas mal dans mon stage. 
Mais la sarcoïdose. Une SARCOIDOSE quoi. Pareil, en soi c'est pas hyper compliqué et c'est assez courant, mais pour nous D1 c'était vraiment pute (déjà parce que la sarcoïdose est une maladie systémique, c'est à dire qu'elle peut toucher tous les organes - essentiellement le poumon d'où le fait qu'on la retrouve en pneumo, mais pas que ... et deuxièmement parce que les pneumopathies interstitielles même les plus vieux ont parfois du mal, alors nous les bébés D1 ...).
Il y a quand même plus courant et plus abordable pour nous ! 

M'enfin, c'est passé, je pense (j'espère) que je valide et en attendant, je profite de mes vacances - pardon, de mes UE.
(en me faisant la saison 2 de Glee, par exemple)

TIS

Ce matin, matinée dans un centre de tabacologie. Cool, je vais pouvoir me lever plus tard.

C'était bien mon seul motif de réjouissance : moi, la tabacologie, j'y connais pas grand-chose et ça ressemblait un peu à un truc de fumiste, ça m'intéressait pas, j'allais me faire chier grave ...

En plus résoudre des problèmes par téléphone, c'est quoi cette connerie encore ?
Et finalement, comme souvent depuis que j'ai commencé ce stage, j'ai été détrompée.

Collapse )
  • Current Mood
    exhausted exhausted

Incompréhensions

L'interrogatoire est un art. C'est un moment où il faut savoir ruser pour arriver à soutirer les informations utiles aux patients - c'est à dire éviter qu'il/elle parte dans tous les sens, mais surtout qu'il/elle pense à bien te dire toutes les maladies/problèmes de santé qu'il/elle a eus.

Ce qui n'est pas toujours évident. Beaucoup considèrent, par exemple, que l'hypertension artérielle n'est pas vraiment une maladie et donc ne pensent pas à le dire.
 Quand on est externe c'est pire : il n'y a pas l'aura du Médecin, les gens veulent encore moins nous dire les choses ...


Ainsi, l'autre jour, je vois une patiente qui se plaint de lombalgies. Comme je suis en pneumo, je me dis qu'il doit bien y avoir autre chose ...

Moi : "Et vous avez déjà eu des problèmes de santé ?"
Patiente : "Non non, rien de particulier !"
Moi : "Mais pourquoi on vous a envoyée ici ? En Pneumologie ?"
Patiente : "C'est moi qui suis venue directement !"
Moi (perdue) : "Comment ça  ? Vous êtes déjà venue ici ?"
Patiente : "Oui oui je suis suivie par le Dr Machin pour mon cancer des poumons ! Je commence ma troisième cure demain !"

... Ah bah oui d'un coup tout s'éclaire.
(en fait sa venue était programmée puisqu'elle devait effectivement commencer une chimio, et puis il se trouve que quelques jours avant elle s'est fait mal au dos à la suite d'un faux mouvement).

Stages et doutes

Ca faisait un petit bout de temps ! 
Je vais faire comme Romain et essayer de poster plus régulièrement maintenant ^^
Je suis donc en Pneumologie depuis maintenant 3 semaines (avant j'ai eu 2 semaines d'UE avec notre bon Germain T., intéressant mais la microbiologie intestinale ce n'est décidément pas trop mon truc).
Ce stage est réputé être exigeant et prenant ... Le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas volé leur réputation ! Heure moyenne de sortie = 13h30, astreintes le samedi matin (et en pneumo les externes n’ont pas de garde, j’imagine pas ce que ça aurait été…).
Enfin cette semaine mes patients n'avaient pas grand chose donc je suis plutôt sortie vers 12h45, mais ça risque de ne pas durer très longtemps ^^"
En contrepartie on nous prend vraiment au sérieux : ici on considère que l’externe est certes un larbin mais un larbin qui doit réfléchir et aider vraiment l’interne dans la prise en charge des patients
Du coup ça fout un peu la pression mais c’est hyper formateur. Et ça oblige à bosser les cours…
En parlant de cours j'ai vraiment l'impression que je ne vais pas arriver à m'en sortir, entre la quantité à apprendre, les cours obligatoires et ce que je dois faire à côté (souci qui sera réglé prochainement, heureusement) j'ai l'impression de n'avoir jamais le temps de rien faire ...
Petits bémols sur le stage quand même :
- j'ai vraiment la sensation d'être le vilain petit canard du lot, la moins débrouillarde, celle qui prend le moins d'initiatives, celle que l'interne aime le moins ... T.T 
  => mon gros problème : je suis un boulet, je le sais, du coup j'ai peur de mal faire et forcément ... mais je m'améliore (enfin, je crois)
- ma CCA est une p*te, mais vraiment. 
  => visite mardi : remarques méprisantes lorsque je présente ma patiente ... (en même temps c'est la première fois que je présente hein >.<)
  => mercredi matin : on est censé avoir cours à 8h30, à la place on a le droit à une "mise au point" parce qu'avec la semaine de ski on n'était plus que 3 (ce qui, honnêtement, n'a rien changé du tout). 
Le pire c'est que mes 2 co-externes et moi on a eu le droit de se faire engueuler (alors qu'on était là, nous !)
Au niveau des patients : c'est très varié, il y a énormément de vieux et du coup on fait pas mal de gériatrie (à mon  grand étonnement) ; en fait j'ai l'impression que du moment qu'un patient tousse on l'envoie en pneumo, même si son principal problème n'est absolument pas pneumo mais rhumato, cardiaque ++++, etc.
Au moins c'est varié, moi qui pensais ne voir que des BPCO et des cancers j'ai été bien détrompée - certes les BPCO représentent une grande partie des patients, mais on n'a pas tant de cancers que ça, il y a de l'infectieux (même un cas de tuberculose !), on a vu un patient qui a fait un asthme aigu grave (qui nous aura permis de voir tout ce qu'il ne faut pas faire devant un patient qui fait une crise d'asthme) ce qui est assez rare aujourd'hui (heureusement !), des patients avec des aspergillus, des patients avec polyarthrite rhumatoïde qui font une complication pulmonaire ... 
Vu : un patient schizophrène persuadé d'avoir une leucémie puis une gangrène ...
        une patiente sans doute un peu psy persuadée que son mari a tenté de l'empoisonner, au point qu'elle est allée faire expertiser sa bouffe chez un pharmacien >.> 
        un jeune patient qui a eu le malheur de faire une encéphalopathie alors qu'il était bébé, qui est à présent incapable de respirer sans une machine, avec de graves retards de développement psychomoteur et à qui on a posé un stimulateur diaphragmatique (en espérant que cela lui permette d'avoir une vie à peu près normale ...)
       
Voilà un peu le résumé de ma vie, entre stage, cours et activités extra-scolaires qui me bouffaient du temps (qui m'en bouffent moins maintenant, ça me rend un peu triste mais je n'en pouvais plus ...)

(no subject)

Ca fait un sacré bout de temps !

En cause : la DCEM1 ...

Ou plutôt : la DCEM1 dans ma fac bien-aimée, surchargée, avec un emploi du temps totalement absurde (et voilà comment on se retrouve avec un ED obligatoire, avec contrôle continu, à la veille d'un partiel ... youpi !)

En parlant de partiel, à peine remise du partiel d'Uro-Néphro (juste avant le WEI, juste après la rentrée ... merci la scola !) il a fallu commencer à travailler le pôle (ORL/Ophtalmo pour moi) et la microbiologie (Parasito/Bactério/Viro, du rêve !) (enfin la Viro et la Bactério c'est intéressant. La parasito, à part créer une certaine paranoïa à propos de la nourriture ... )

Et c'est ainsi que l'on découvre les joies des cas cliniques et des réponses type ECN.
Ca fait peur. Mais vraiment peur.

Le plus dur en soi ce n'est pas de trouver ce que le mec a (ça, c'est souvent relativement simple), c'est de savoir quoi faire après (quels examens complémentaires, quelle prise en charge, quels traitements ...) et savoir le formuler correctement, et puis savoir mettre des phrases un peu passe-partout ...

Bref, sinon, en stage : je suis donc actuellement en stage en ORL dans un petit hôpital de banlieue, dans un service assez chouette très cool sur les horaires (même un peu trop, attendre les PH une demi-heure ça fait un peu chier au bout d'un moment ...), chef de service sympa, PH cool même s'ils ont tendance à nous oublier, un tour à la cafèt presque tous les jours (avec café offert pour les externes, si c'est pas la classe !) etc.
 
Vu en consult' : des bouchons de cerumen, des gens qui viennent un peu pour rien, otites +++ surtout chez les enfants, des infections diverses et variées de la sphère ORL, pas forcément super palpitant mais on voit un peu de tout.
Tenté 4 fois de faire une naso-fibroscopie (petit examen qui consiste à descendre une caméra dans le nez jusque dans le larynx) => échec à chaque fois, mais j'y crois.
Fait plein d'audios, commence à saturer surtout quand tu te tapes les patients qui comprennent la moitié de ce que tu leur racontes (soit parce qu'ils maîtrisent mal le français, soit parce qu'ils sont un peu déments) (c'est peut-être choquant dit comme ça mais au bout d'un moment ça gave) 

Passée au bloc, a découvert comment s'habiller et les règles de stérilité ... heureusement les panseuses sont très sympas ! 
Il fait très froid dans mon bloc, c'est incroyable.
Vu : tympanoplastie (renforcement du tympan pour les gens qui ont des perforations), pose d'aérateurs trans-tympaniques (ce sont de petits tubes que l'on met en cas d'otite séreuse, pour évacuer le liquide ( ce qui permet au patient de mieux entendre et lui évite les surinfections et autres poches de rétraction), amygdalectomie + ablation des végétations adénoïdes essentiellement ...
Une fois, une opération faite par le chef de service sur une dame qui avait un cholestéatome et en a profité pour faire plein de trucs que j'ai pas compris >.>
Une septoplastie aussi (remise en place de la cloison septale), un peu impressionnant parce qu'il faut casser le nez pour remettre la cloison en place - et comment on casse le nez ? avec un marteau !
Laryngoscopie en suspension + endoscopie : en gros regarder dans le larynx et le pharynx, éventuellement faire une biopsie
Fait : ben pas grand-chose ... tapé sur le marteau pour la septo, aspiré lors d'une amygdalectomie faite par l'interne.

Appris à suturer, et ça c'est vraiment la classe !


Et dans tout ça j'ai pu à peine dessiner (j'ai surtout gribouillé entre deux cours à réviser, lors des ED obligatoires - dingue comme les cours peuvent stimuler)

Voilà pour le petit topo ... sur ce il est plus que temps d'aller se coucher !

Part I

1ère partie du massacre passée. Reste à enchaîner la deuxième, avec un jour de répit avant.





Enfin je parle de massacre, mais ça c'est pas si mal passé! Par contre vendredi ... plus ça va moins je suis rassurée sur l'état de mes connaissances en cardio ...

Syndrome Post-WEI

Je suis malaaaaadeuuuh
Complètement malaaaaaaaadeuuuuuuh

Comme une bonne partie des gens qui sont partie au Week-End d'Intégration pardon le Week-End Intelligent bien sûr (merveilleuse sortie pédagogique qui nous permet d'étudier l'implication du foie dans le métabolisme de l'alcool et de mettre en application nos connaissances sur l'anatomie des parties génitales)
(enfin, ça c'est vrai pour certaines personnes. Pas pour moi :p même si j'ai quand même découvert que je tiens plutôt bien l'alcool!).
bref donc je suis malade et même bien malade avec une bonne fièvre mercredi, heureusement ça passe - doucement mais sûrement, du moins j'espère. J'ai même plus mal à la gorge, j'ai juste l'air de mourir à chaque fois que je tousse c'est à dire toutes les 5 minutes environ.
La cause? peut-être le fait de me balader en T-shirt alors qu'il fait 2°C (voire moins ..) à tout casser dehors (et quand on pense que certains sont restés presque nus pendant tout le WEI ...).
Petites impressions sur le WEI : c'est assez ... hallucinant, enfin y a vraiment une ambiance très particulière et je me suis plutôt bien amusée. Point négatif : on n'a pas été vraiment intégrés, les D1 et surtout les D2 et + restaient tout le temps entre eux et faisaient leurs trucs de leur côté ... 


J'ai vraiment rien fichu niveau cours cette semaine alors que j'avais tous mes après-midi de libres ou presque, c'est affreux je sais pas comment je me débrouille, il y a toujours quelque chose à faire qui a l'air de prendre une demi-heure et qui, en fait, prend un temps fou ...
Et le pire dans tout ça c'est que ça me fait rien o.o (enfin sauf quand j'ai des sursauts de culpabilité en pensant aux partiels).

Point positif : j'ai rencontré Nap aujourd'hui! enfin en fait je l'avais déjà vue plusieurs fois avant au tuto et au WEI (mais je sais pas si elle s'en souvient lol ...) mais c'est ce matin au tuto que l'on s'est vraiment reconnues. Elle est aussi fofolle en vrai que sur le net ^^ enfin c'était super cool!!

Bref donc voilà, désolée pour le billet complètement décousu mais je suis faaaaatiguée (me suis levée à 5h et demie, qu'est-ce qu'on ferait pas pour nos P1 chéris quand même ..).